Châtelet, soirée Debussy

Pour sa deuxième soirée de l’improbable, P.o.M. a revisité le répertoire de Claude Debussy de manière originale. Au programme : le « Petit Nègre » en swing, la « Rêverie » pour piano en bossa nova ou encore la « soirée du faune », suite imaginaire du « Prélude à l’après-midi d’un faune » en salsa explosive! Pour l’entrée en scène sur « Golliwog’s cakewalk » façon New Orleans, Axel s’est même essayé à un nouvel instrument…

ShareShare TweetTweet