Palace of Mirrors

Sensibilité, force, luminosité et charme sont autant d’adjectifs qui qualifient cette troupe fanfaronne et espiègle. Voici de bien talentueux musiciens que je vous invite à découvrir. Souhaitons leur bonne route !!

Carine Bonnefoy

 

« Ils sont géniaux, je suis jaloux »

Jean-François Zygel

 

en savoir plus

Formé en 2011 par Axel Nouveau et Mael Oudin au CNSM de Paris, Palace of Mirrors est un ensemble de compositeurs, arrangeurs et musiciens improvisateurs. Il propose une musique puissante et vivante en alliant finesse de l’écriture, improvisation et rythmiques du jazz contemporain.

Palace of Mirrors crée des compositions originales, conçoit des spectacles thématiques au Théâtre du Châtelet et donne des ciné-concerts, notamment au Musée d’Orsay.

Souhaitant désormais aussi explorer les liens qui unissent musique et littérature, le groupe imagine en 2017 le projet Fantastic Stories. Ce programme, interprété dans une formation plus intime de 6 musiciens, invite le spectateur à découvrir ou redécouvrir des œuvres inspirées de contes et films fantastiques.

Fantastic Stories

C’est lorsque la Maison natale Claude Debussy propose à Palace of Mirrors de créer un programme dans l’ancien salon du Maître que naît l’idée de se produire avec une formation plus intime. L’ensemble joue à 6, explore d’autres univers sonores à l’aide de diverses percussions et en détournant ses instruments. Egalement empreints de culture classique, ses musiciens cherchent alors à créer des ponts entre l’exigence de la musique de chambre, l’inventivité rythmique des musiques afro-américaines et la spontanéité de l’improvisation. Le groupe, sensible aux pouvoirs narratifs de la musique, parcourt un répertoire d’oeuvres inspirées de littérature ou d’univers fantastiques. Le spectateur se retrouve emporté en musique dans l’Apprenti sorcier de Goethe, la Danse macabre d’Henri Cazalis, dans un film d’Alfred Hitchcock ou de Tim Burton.

Teaser

Ciné-concerts

Plusieurs musiciens de Palace of Mirrors travaillant régulièrement avec l’image, en composant pour des courts-métrages, des séries télévisées, ou en improvisant devant des films muets, l’ensemble s’est naturellement prêté au jeu de composer et jouer pour le cinéma.

Le groupe remporte le Prix du public au concours « Musiques en courts » en 2011 pour la musique du film Babel. Il crée des ciné-concerts au Cinéma des cinéastes lors du festival Paris court devant, enregistre la bande originale du film Bananaroom. Palace of Mirrors crée la musique de 3 programmes de films muets à la demande du Musée d’Orsay, sur des films d’Alice Guy, Germaine Dullac et Ella Maillart. Les 3 programmes sont joué en ciné-concert dans la nef du musée en novembre 2015.

exemples de films
Ciné-concerts

Concerts thématiques

Souhaitant constamment nourrir sa musique d’inspirations diverses, musicales, artistiques ou historiques, Palace of Mirrors conçoit de nombreux programmes autour de compositeurs et thématiques. Le groupe joue avec les anachronismes, s’amuse des décalages pour inventer de nouveaux univers sonores.

P.o.M. détourne des oeuvres de Félix Mendelssohn ou de Claude Debussy à l’occasion des Soirées de l’improbable, explore diverses formes d’improvisation pour clore la Nuit de l’impro 2013, conçoit un Bal Macabre pour la Nuit des Morts-vivants. Le groupe interprète un programme rendant hommage aux pionnières du jazz, Mary Lou Williams, Sister Rosetta Tharpe ou Nina Simone. Il joue également un ensemble d’oeuvres de compositeurs impressionnistes.

Voir tous les programmes

Agenda

Pas de concerts prévu pour l’instant, prochaines dates très bientôt.

Voir l'historique des concerts

Nous contacter

Address :